29 avril, 2006

Vers Lévis et plus loin encore

Nous voici sur notre go pour Lévis. Nous sommes malheureusement enrhumés, pas tous, trois sur cinq.
Nous rencontrerons aussi nos futurs collègues au Niger, Ace et Cecilia, dont lui sera médecin là-bas.
Hier, nous les avons rencontrés au magasin d'électro-ménagers 220volt pour envoyer là-bas. Ça nous fait drôle de penser que nous aurons de nouveaux électros neufs.
Je me rattraperai plus tard pour les autres nouvelles.

PS Vous devriez être capable de laisser des coommentaires.

26 avril, 2006

Le samedi saint des rats musqués



Une fin de semaine de Pâques très occupée entre deux semaines de travail surchargées.
Mais la fin de semaine à été savoureuse et joyeuse.
Jeudi saint, j'ai terminé ma journée de travail à 21h30.
Vendredi saint on part tôt pour Saint-Donat et y visiter la belle-famille. Après souper, on revient à Montréal dormir chez mes parents, question d'éviter du kilométrage le lendemain.
Samedi saint, départ pour St-Barthelémy, faire la ronde des rats musqués: Que cé ça?
Regardez la photo. Élohise a pris un rat musqué. C'est mon frère qui trappe dans cette région là et il en attrappe beaucoup. On a fait le tour de ses pièges avec lui. Chaque enfant en a pris dans ses mains, mais ils étaient morts. La maman, quant à elle, est restée à Montréal, question de faire la tournée des pièges à rabais dans les magasins de l'Est de Montréal. Un territoire inexploré par elle. Il faut dire que préparer quatre ans de séjour en Afrique ça demande du magasinage. Pour la remplacer dans l'auto, mon père est venu avec nous. Ce fut une superbe journée avec mon frère. Élohise, Antoine et Marianne ont tous trois appréciés cette découverte.

Dimanche saint, un matin de célébration avec notre église à DDO dans un parc. On a envoyé des messages d'amour dans des ballons d'hélium. Si vous en avez reçu un, n'hésitez pas à me faire un commentaire sur ce blog, ça devrait marcher.
Ensuite, on est retourné chez mes parents pour le souper de Pâques.
Lundi saint, un peu plus tranquille. Sophie est allé voir Narnia au cinéma pendant que j'ai amené les enfants jouer dans les installations de Jungle-Jungle.

Daniel

Noyan l'inconnue

Tout un dimanche des rameaux surprenant.
Nous visitions une petite église anglaise, près de Lacolle, Noyan.
On nous a permis de parler en français car la majorité le comprend très bien. Mais des questions absolument interressantes nous ont été posées:
Est-ce que les musulmans qui croient en leur dieu n'ont pas la paix dans leur coeur?
C'est une question à laquelle on aimerait répondre rapidement par non. Or, nous n'en savons pas grand chose au plan concret et terre-à-terre, à moins de connaître et de vivre avec un musulman. Alors, ce n'est pas sur la base de l'expérience qu'on peut aborder la question, sinon il nous faudrait chercher à l'expérimenter soi-même en devenant musulman pour comparer les deux états. Personne n'a donc ce temps à consacrer à cela. Mieux vaut choisir de quelle foi on veut alimenter notre vie et le sens de l'éternité. De plus, je connaît bon nombre de chrétiens qui vivent sans la paix dans leur coeur. Ainsi, la paix provient souvent plus d'un contexte de stress et de vie plutôt que d'une foi, sauf en ce qui concerne des questions spécifiques.
Par exemple, au sujet de la vie après la mort, la foi chrétienne apporte davantage de paix et d'assurance que l'Islam. En effet, Jésus-Christ a accompli le sacrifice qui répond une fois pour toute aux exigences de Dieu le Père en ce qui concerne le pardon des péchés.
Les musulmans de bénéficient pas de l'intervention humaine de Dieu. Ils doivent pratiquer les cinq piliers de leur foi, soit les cinq prières par jour, le carême du Ramadan, les dons aux pauvres, confesser leur dieu et leur prophête et le pélérinage à la Mecque. Toutefois, leur dieu fait ce qu'il veut... Il peut déroger à ces piliers si bon lui semble et bloquer l'entrée du Paradis. Avec l'actualité et l'histoire, on dirait qu'il n'y a que le martyr qui leur assure l'entrée au Paradis.

D'autre part, allah est un dieu miséricordieux, mais pas un dieu d'amour... sauf dans la conception des musulmans occidentaux,soit, sous l'influence des sociétés d'origine chrétiennes.
Il ne faut pas nier que parmi les chrétiens, il y a eu souvent des projections d'un Dieu sévère et impitoyable.
Par contre, dans les Évangiles et le Nouveau Testament, il est incontestablement écrit que Dieu est Amour.
Ainsi, tout croyant qui lit peut redécouvrir le caractère véritable de Dieu qui a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais ait la vie éternelle.

Daniel

05 avril, 2006

OFFICIELLEMENT missonnaires



Le 4 avril 2006 demeurera une date importante dans notre vie. Non ce n’est pas notre nouvelle visite à la clinique voyage qui lui donne un caractère particulièrement mémorable.
D’une part, c’est aujourd’hui que nous avons choisi de travailler auprès des Touaregs du Niger. Cette décision influencera au minimum nos quatre prochaines années puisque nous travaillerons à apprendre leur langue et leurs coutumes.
D’une autre part, et de façon majeures, c’est la décision officielle de nous accréditer comme missionnaire par le comité des Directeurs de l’ACM qui marque cette journée. C’est donc officiel, nous serons missionnaires de l’ACM à compter du 1er juillet 2006. À partir de cette date, nous pourrons partir pour le Niger comme il était prévu.
Peut-être vous demandez-vous pourquoi le 4 avril est spécial puisque ce blogue était déjà entamé et que nous visitions déjà des églises. C’est parce que jusqu’ici, il pouvait toujours survenir un refus, bien qu’il n’y en avait pas l’ombre d’un doute. Mais chaque dépense, et surtout chaque injection de vaccin avait l’arrière-goût amer de l’éventualité d’un refus.

Je vous dresse le déroulement des événements. Les deux filles sont à l’école, Antoine chez son cousin et Sophie dans un magasin. Moi, je pars pour la clinique santé-voyage afin d’inscrire tout le monde sans qu’ils aient tous attendre.
- Il est midi, je les attends pour midi trente.
- Sophie va chercher Antoine, puis les Marianne et Élohise. Elle revient à la maison que pour ramasser les lunchs.
Dring! Gaston le téléphon qui son! Sophie répond et Paf! Le vice-président des missions de l’ACM lui annonce que nous sommes acceptés. (C’est le vice-président qui l’a appelé parce qu’il n’y a que lui qui parle français là-bas, à Toronto, et qu’il est directement responsable de nous).
- À midi quarante-cinq, ils me rejoignent à la clinique et Vlan! J’ai la nouvelle.
- Puis-je vous dire que les vaccins ont été plus agréables –sans l’être vraiment, quand on pense aux cris et aux pleurs d’enfants qui ont la mémoire corporelle des piqûres.
M’enfin, nous sommes heureux et nous avons fêté cela au souper avec du champagne-bonbon sans alcool et un gros gâteau.

Daniel

Saint-Donat et les grands-parents!


4 avril 2006
Saint-Donat

La semaine passée nous étions à l’église de St-Donat.
Nous étions aussi chez les parents de Sophie. Et, avec joie, c’était la fête de Gérald, mon beau-père.
On a pu profiter comme cela d’une dernière fin de semaine dans la neige, même si celle-ci été très mouillée. Nous vidions nos bottes au 15 min.

Saint-Donat est une église toute petite. Elle nous a accueilli chaleureusement. Nous étions heureux aussi que les parents de Sophie aient pu assister à notre présentation « live ». En plus, presque juste pour eux, Sophie s’est adressé aux adultes parce qu’il n’y a pas d’enfants en quantité suffisante pour qu’il y ait une école du dimanche.

Cette fin de semaine, c’était le retour de Floride de mes parents. Des retrouvailles qui nous réjouissent toujours, une sorte d’avant-goût de notre absence pour les quatre prochaines années (sauf que deux missionnaires au Niger actuellement reviennent au Canada cet été pour deux mois après deux ans et elles retournent ensuite… peut-être qu’on pourra aussi le faire?)
C’était comique de voir Antoine se promener avec la photo de ses grands-parents pendant la journée avant que nous allions les voir. Il était tout heureux de savoir qu’il les reverrait, ce, sans même savoir qu’il récolterait des cadeaux.

Je cède la place à une autre nouvelle qui est juste en haut.
Daniel