27 juillet, 2006

Un petit avant-gout.

Un avant-goût de l’Afrique, mais disons que c’est selon, ou plutôt que la facture tend à être plus salée.
En effet, nous sommes allés au Festival International Nuits d’Afrique.
Nous sommes restés que le temps de deux spectacles, mais j’ai bien apprécié.

Les filles, elles, ont beaucoup aimé le marché d’artisanat. Mais il a été difficile de les convaincre d’attendre encore un peu avant d’acheter quelque chose, car dans quelques semaines, les mêmes choses ou presque, nous coûteront bien moins cher.

Bon! Aujourd'hui, il ne nous reste que 2 semaines avant le départ. Je me demande si on devrait essayer de se préparer au décalage horaire en vivant déjà 6 heures plus tard!
Les autres membres de la famille ne sont pas très chauds à l'idée de se lever si tôt, mais surtout de se coucher si tôt!

Ciao!
Daniel

24 juillet, 2006

Le casse-tête est presque complet!!

C'est signé pour la maison!!!
Une autre pièce du casse-tête est ajoutée. De plus, aujourd'hui, on a reçu les billets d'avions.
Alors pour le portrait final, il ne manque que nous dans le décor.
Mais il restera aussi le conteneur à arriver, une voiture à trouver et acheter, et la vie à vivre...

Comme pour tout le monde, c'est un casse-tête en mouvement.

Merci pour vos prières.
Nous avons constaté que le Seigneur nous prépare une place. Et ce n'est pas seulement pour la vie éternelle. C'est aussi pour maintenant.
Nous sommes soulagés de savoir que nous aurons un chez nous en arrivant. La maison semble bien grande. Elle a 4 chambres et chaque enfant pourra avoir sa chambre, s'il le désire et si on le veut... Ça devrait bien!
Nous aurons de la place pour installer notre nouvelle trampoline dans la cour - un cadeau de déménagement pour les enfants.
Bon, je dois vaquer à d'autres occupations...

Ciao!
Daniel

22 juillet, 2006

Pour la maison, pas de nouvelles encore!

Je n’ai toujours pas de confirmation au sujet de la maison. Tim n’a pas pu rencontrer le propriétaire encore. Mais j’ai au moins reçu cette photo.
Si vous voulez toujours priez avec nous. Cette maison semble en être une qui nous fera plaisir, surtout que nous habiterions près de 2 collègues et que chaque enfant pourra avoir sa chambre.


Daniel

19 juillet, 2006

Ce qui ressemble à des vacances!



Quelques jours de visite familiale. Nous revenons de Saint-Donat de visiter les parents de Sophie. Je n’ai pas apporté mon ordi. Détaché des soucis d’organisation et d’agenda. Nous n’avons que profité de la nature.
Baignade dans le parc du Mont-Tremblant,
Baignade dans la rivière Ouareau
et
Promenade en sentiers.
Nous avons aussi assisté aux premières loges à un orage des plus spectaculaires. Le lendemain, nous constations les dégâts au fil de notre promenade.
Je n’oubli pas non plus notre pêche en chaloupe. Ma prise d’une truite grise. Or, j’ai dû la rejeter à l’eau car aucune prise de truite grise n’est permise dans le lac Archambault. Par conséquent, j’ai aussi jeté la photo qui certifie qu’elle mesurait plus que pas assez. L’objectif de la caméra n’était pas assez grand pour toute la contenir!!!
Je ne suis pas un bon conteur de pêche. Je manque d’expérience, je l’admet. La truite est vraie par contre.

Je constatais, entouré de forêt et à la pensée des activités forestières de mon frères, que nous, les Marineau, devons avoir du sang de coureurs des bois quelque part dans notre généalogie "tricentenairement" canadienne.
Comment est-ce que je courrai le sol nigérien? À quelle rapidité est-ce que j’apprendrai à reconnaître les pistes sahéliennes? Et Est-ce que je courrai seulement sous l’enclume solaire?

C’est bien ce que nous découvrirons au fil de ce blog. Vous y lirez certainement nos faiblesses et nos écartades dans les pistes inconnus.
Alors, je vous demande de priez Jésus, celui qui accompagne ses fidèles et qui ne les écrase pas dans l’humiliation, pour notre santé et notre adaptation au Niger.

Pour ceux qui lisent ceci tardivement, car il est presque mercredi quand j’écris ceci, je vous demande de prier, car mon directeur Tim s’apprête à signer un bail pour notre maison, mercredi même. Un peu plus tard, nous devrions savoir si c’est conclu ou non. Mais selon la description sur écran d’ordi, ce doit être une maison superbe…

Merci de partager votre foi pas la prière en notre faveur.

Daniel

12 juillet, 2006

Il est parti

Voici la fin d'un long début.
Le conteneur rempli est parti vers le port de Montréal. Enfin!
Ce conteneur nous aura fait suer... Car il fait très chaud au fond d'un conteneur quand on empile des boîtes.
Alors, lundi j'ai rempli le conteneur avec 4 amis à qui je doit partager la gloire d'avoir suer. Il y avait Serge Riel, Gunnar Littlejohn, Benoît Lapierre et Nathan Whatley. Je les nomme parce que je nomme presque jamais personne.
Malheureusement, je n'ai pas apporté mon appareil photo numérique, alors pas de photos. Il ne reste que l'attente de son arrivée en Afrique.
Le conteneur accostera les côtes africaines le 18 août au Bénin. Mais alors, il devra prendre la route selon un agenda indéterminé. L'important est qu'il termine son trajet chez nous à Namey.

Voilà, je suis éreinté. Il me reste à faire des calculs pour savoir si je peux acheter une voiture en attendant de pouvoir acheter un véhicule tout-terrain.

Je raconterai plus, à un autre moment.

Daniel

09 juillet, 2006

Dennis et Dorrie


Dennis et Dorrie ont travaillé quatre ans au Niger. Ils sont au Canada pour l'instant et ils se questionnent quant à leur retour au Niger.
D'une part, ils ont leurs enfants qui font d'eux des grands-parents, d'autre part, ils ont leurs parents qui désirent leur présence aussi.
Ce qui nous réjouira, s'ils reviennent au Niger, c'est qu'ils travaillaient avec les Touaregs, comme nous le feront. D'ailleurs, Dorrie a appris la langue Tamasheq.

Bon, nous allons justement déjeuner avec eux, le téléphone vient de sonner.
Ciao
Daniel

Paul et Chantal


Ce couple est en train de faire les étapes pour partir au Niger et pour joindre notre équipe.
Paul se joindrait, d'ailleurs, au travail de formation de métiers et d'habilités manuelles. Il est soudeur et il touche à la mécanique.
Chantal parle très bien français, mais notre rencontre à été trop brève pour que je connaisse ses talents et parce qu'elle parlait plus avec Sophie.
Mais étant donné que Paul n'est pas bilingue, ils devront passer un an au Québec pour qu'il apprenne la langue de Molière avec l'accent du Québec.
Ils ont un garçon de 16 mois.
Ils visiteront le Niger en septembre prochain.

Ils sont excités et nous sommes heureux de voir que l'équipe grandira.

Edmonton la nuit, lorsqu'elle arrive!


Nous nous trouvons à Edmonton pour un court voyage.
L'ACM y tient son assemblée générale et nous y avons été présentés comme nouveaux missionnaires avec les autres nouveaux. Cela nous a permis de faire de nombreuses rencontres. Rencontres que vous avez peut-être déjà lu avant d'arriver à ce texte.

Edmonton est une ville cocasse pour un Montréalais. D'ailleurs, deux guides touristiques nous ont dit qu'il perçoivent Montréal comme une ville sauvage ou folle (wild). La raison en est qu'ils ont rencontré un Montréalais qui voulait fuir toutes les tentations en se réfugiant à Edmonton.
Étrange!
Non.
Car nous avons constaté combien Edmonton est tranquille. Il y a en ce moment un festival d'amuseurs publics (street performers). Le samedi à 23h, tout est terminé et la foule se disperse paisiblement. Et c'est vraiment paisible, pour ne pas dire silencieux. Sophie et moi marchions à côté de la place et nous ne pouvions savoir qu'est-ce qui s'y passait. Pas un cri, pas un haut-parleur, pas de musique de fond. Seulement une foule de spectateurs attentifs.
Pour la foule, il faut ajouter qu'on ne se fait pas marcher sur les pieds.
Mais il faut ajouter que le Solei se couche à 22h et qu'il fait jour jusqu'à 23h. On voit que la lumière influence la vie urbaine.

Pourquoi je vous raconte cela? C'est que lorsque nous nous arriverons à Niamey, ce sera ce genre de détails qui nous frappera en premier. Ce sera le moment de les noter car après, ils seront devenus familiers et nous oublierons d'en parler.
Peut-être que ce sera le genre de détails qui nous frapperons à notre retour au Canada?

Nous sommes dimanche et demain lundi je serai à Vaudreuil pour charger le conteneur. Priez pour moi.

Daniel

05 juillet, 2006

Une Date! Enfin.

Enfin nous pouvons annoncer que notre départ est concret car nous avons une date.
Après avoir vidé notre maison et rempli un entrepot. Car le conteneur sera rempli lundi prochain le 10 juillet.
Après tout les achats de Sophie.
Après tout les vaccins.
Après toutes les années.
Après l'appel de Jésus.

Nous partirons jeudi le 10 août prochain.

Waou!

Daniel

04 juillet, 2006

Erratum

Je suis désolé.
Je me suis trompé. Le conteneur n'arrivera pas le 10 août, mais le 10 juillet. C'est mon collègue, Ace Cheung, avec qui je partage ce conteneur qui me l'a fait constater. Il l'a écrit sur son blog et je l'ai lu... Je devrai me relire avant de lire les autres...

Comme Jésus le disait:"ote la poutre qui est dans ton oeil avant de pointer la paille dans l'oeil de ton voisin." Je paraphrase, vous permettez?

Daniel

Blog de Ace:
  • lescheung.blogspot.com
  • 02 juillet, 2006

    Bye bye Vaudreuil

    Nous sommes le 2 juillet aujourd'hui. Le lendemain des déménagements québécois.
    Par conséquent, nous avons dit bye bye à notre fidèle appartement de la rue Sainte-Angélique, et il a accueilli son nouvel occupant.
    Nous sommes hébergés chez des amis à Laval, pendant qu'eux sont en vacances, jusqu'à notre départ.
    Tout est entreposé en attendant le conteneur. Ce dernier devrait [arriver le 10 août]. C'est moi qui choisi en fait. Mais il y a encore de nombreuses contraintes qui nous gardent sur le qui-vive.
    1- Un dernier camion doit nous livrer des choses d'Edmonton, jeudi ou vendredi prochain.
    2- Vendredi, on doit quitter pour Edmonton, le chemin inverse, mais en avion, pour l'assemblée générale de l'Alliance Chrétienne et Missionnaire, les églises qui nous envoient. Retour dimanche après-midi.
    3- La ville de Vaudreuil refait l'asphalte autour de l'entrepot. le conteneur ne peut pas être là en même temps. Par contre, la ville ne peut pas nous donner de dates... Surprise!
    4- Et tout doit entrer.

    Ce qui est captivant, c'est qu'il n'y a pas grand chose qui soit en mon pouvoir ou qui dépende de moi. Il n'y a que le casse-tête de remplir le conteneur qui m'appartienne. Alors, comme Jésus a dit:
    "Vous aurez beau vous inquiétez, vous ne pourrez ajouter une heure à la durée de votre vie."
    Il me semble qu'une telle phrase est assassine dans notre rythme de vie. Imaginez que dans son temps, la vie était beaucoup plus lente et qu'il y avait tout de même de l'anxiété, alors aujourd'hui, on devrait peut-être paraphraser en disant qu'on accélèrera pas nos actions ou notre efficacité.

    Ainsi, puisqu'il y a trop de choses qui ne sont pas en mon pouvoir, je m'appuie sur la fidélité de Dieu, et on verra...

    Si tu crois tu verras la gloire de Dieu.
    Jésus (encore)

    Daniel