22 février, 2007

Mautadyne


Mautadyne
Originally uploaded by gzutem.
« Voilà la voiture! »
Ou Mauta dine en Tamasheq. Est-ce que le Tamasheq ne semble pas une langue facile pour un Québécois?
On y reviendra.
Pour l’instant, je veux vous dire que j’ai acheté un 4X4 usagé.
Bon, j’espérais aller tout de suite avec un char neuf, selon le conseil de mes collègues qui « ont duré » en Afrique (usage typique du verbe durer en Afrique).
Mais, je ne peux pas avoir un prêt pour acheter une voiture, donc on fait avec ce qu’on a.
Alors, j’ai acheté un Pajero 1987 de Mitshubishi. Je ne l’ai pas encore testé hors route, mais il y a des rues en ville qui ressemblent à de l’hors route parfois et je m’en sors bien. En effet, vu qu’il n’a pas plu depuis le mois de septembre, le sable est de plus en plus fou (comme de la neige folle). Mes collègues insistent pour un véhicule neuf afin d’éviter des pannes loin de tout. Jusqu’au jour où l’on aura un 4X4 neuf, nous mettons notre confiance en Dieu, n’est-ce pas? Et heureusement, on n’a pas encore à voyager trop souvent, ni trop loin en brousse.

Demain, nous aurons la visite d’une nouvelle équipe médicale. Il y aura une Québécoise sur l’équipe. On pourra se refaire l’oreille à l’accent! Si je me fie aux grimaces de ceux à qui nous parlons, nous avons toujours un accent.
D’autre part, les enfants commencent deux semaines de congés. Alors, nous irons tous ensemble, en famille, au premier village touareg. Sophie fera des jeux avec les enfants du village et les nôtres. Moi, je superviserai tout ce qui n’est pas médical dans le fonctionnement de la clinique : toilette, arrêt de l’entrée des patients, cuisine (bois, eau, cuisinières, car nous amenons nos propres cuisinières avec notre bouffe.)
Toutefois, pour ce voyage, nous ne mettrons pas notre « mauta » à l’épreuve. Le village est profondément dans la brousse. C’est le village où Sophie est allée en janvier. Vous pouvez lire sur le trajet sur le site de mon collègue Ace Cheung avec photos à l’appui. Son site se trouve dans notre colonne de liens.

Dite moi bon voyage en famille!
En tamasheq, on dit « que Dieu te ramène en paix! »

Daniel

11 février, 2007

Six mois au Niger


DSCF3894
Originally uploaded by gzutem.
Six mois nigériens
Aujourd’hui pile, nous en sommes à notre 6e mois.
Aujourd’hui dimanche, nous sommes allés à l’église, où j’ai prêché pour ma première fois en Afrique. Il faut dire qu’il ne s’agit pas de ma tâche ou de mon travail ici. Seulement, l’église avait besoin d’un prédicateur de dernière minute. Or, puisque je suis en tout à la dernière minute, alors j’étais l’homme désigné. Bon il semble que j’ai été apprécié. Sauf que ma femme a plus écouté le traducteur tamasheq que moi… Un jour, je parlerai directement en tamasheq, peut-être qu’alors elle m’écoutera – pour son étude de langue.
J’ai fait un tour de vélo avec Antoine. J’ai attaché son vélo au mien. Il faut du courage sans asphalte. Toutes les rues sont en sable, sauf les grandes artères. Et plus la saison sèche avance, plus le sable est fou – comme de la neige folle. Nous sommes sortis à 17h. J’ai mis de la crème solaire et ma casquette car le Soleil tape encore à cette heure (35o à l’ombre). Je pense qu’il fait encore noir au Québec, sinon pas loin.
Nos premiers six mois sont finis. Nous n’aurons plus jamais de premiers six mois au Niger – ce qui est une vérité de la palisse. On pense bien que le choc culturel est passé, même s’il n’a pas été trop dur. Mais il nous reste la vraie saison sèche à passer. Déjà le vent souffle comme un séchoir à cheveux. Qu’est-ce que ce sera alors dans 2 mois?
Bon courage au travers le froid et la neige!
Bon courage, la slush s’en vient!
Mais il faut m’excuser, j’ai de la misère à me l’imaginer.
Ciao
Daniel

08 février, 2007

Nouvelles photos des cliniques

Bonjour
Vous pouvez voir quelques photos des cliniques médicales de brousse au Clinique de brousse
À part cela, ça va! On essaie d'être à plein dans notre étude de langue. On est encouragé car on sent qu'on arrive à étudier. Plus tard, on sera encouragé quand on arrivera à comprendre, et ensuite qu'en on arrivera à parler.
En passant, on arrivera bientôt à nouveau en brousse.
En effet, nous aurons une nouvelle équipe, plus petite, pour visiter 2 villages. Nous irons au premier village avec les enfants car ils seront en vacance. Aussi parce que lorsque Sophie était aller dans ce village, elle passait du temps avec les enfants du village. Alors, elle continuera avec 3 enfants en plus...! Ils auront des amis.

Je retourne à mes études, sinon à mon sommeil.
Ciao
Daniel