25 avril, 2008

arc-en-ciel complet


arc-en-ciel complet
Mise en ligne par gzutem
Imaginez ma surprise de lever les yeux vers le ciel et de voir quelque chose d'inconnu,
Un Soleil auréolé.

Ce n'est qu'avec les photos que j'ai pu constater l'arc-en-ciel.
Ensuite je l'ai vu dans le reflet de mon pare-brise d'auto.

Levé d'arc-en-ciel

J'aime me faire émerveiller par les phénomènes de la nature.

Bye Daniel

24 avril, 2008

Quand le courage coûte cher!

Ce mois-ci, et jusqu'à la pluie, le courage coûte cher.
Toujours, nous vivons des choses difficiles et on se dit que rien ne
peut être pire.
Or, au Niger, il fait toujours chaud, alors, imaginez plus chaud. Nous
y sommes.
Si nous entrons dans une pièce où il fait 30°, on est bien.
Dans notre maison, il fait 36° et 60% d'humidité. Selon le facteur
humidex... il est conseillé de ne pas bouger et de rester à la
maison!!!

Néanmoins, on bouge, la vie bouge, tout le monde bouge.

J'arrive de deux courts voyages, un à Tahoua (ça sonne comme Ottawa) et
l'autre à Tillabéry.
La semaine dernière, à Tahoua, j'ai dormi en brousse et j'ai eu froid.
Cette semaine à Tillabéry, j'ai sué. Je me demande si je pouvais boire
assez vite pour équilibrer l'eau de mon corps.
Il faut dire que j'ai beaucoup marché à Tillabéry et je me suis
retrouvé à midi encore au Soleil.
Toutefois, dans ces deux villes, ce sont vraiment des villes, pas comme
Ayorou, les constructions sont moins denses et il y a plus de courants
d'air. Tillabéry est sur les rives du fleuve, alors l'air est plus
frais, il fait moins séchoir à cheveux. Il reste que le Soleil tape
toujours aussi fort.

Quand le courage est si cher sous le Soleil, il nous reste la foi et la
patience.
Heureusement, nous partirons en vacances au début juin, question de
trouver du courage avant la fin de cette saison, qui souvent ne se
termine qu'en juillet avec les vraies pluies.

Si vous avez des coupons-rabais de courage, envoyez nous les, on les
ramasse tous!
Daniel Marineau

13 avril, 2008

Ah! les belles étoiles

ah! les belles étoiles

Comme on dort bien dehors.
Au réveil, on a toujours les pieds gelés. Bien qu’on se couvre de mieux en mieux.
Température au matin : 21°C
Quand je prépare les lits à 17h30, il fait 37°C, il quitte à peine le 43°C de l’ombre de l’après-midi.
Dans la maison en ciment, le climat est stable autour de 30°C, même le matin. Quand on rentre pour déjeuner à 6h30, c’est aussi pour se réchauffer.

Que vous le croyez ou non! On le vit comme cela.

Bienvenu au Tim Horton’s d’Ayorou!

Bienvenu au Tim Horton’s d’Ayorou!

Tim Horton's d'Ayorou

Autant il y a de Tim Horton’s au Canada, autant il y a ce genre de petits vendeurs de café et de thé au Niger.
Le café est instant de Nescafé.
Le thé est de Lipton
Les options : avec sucre, en fait ce n’est pas une option, il faut le dire « sans sucre ».
Avec lait concentré.
Avec lait concentré sucré (eagle brand).
Je n’ai encore jamais goûté aux sandwichs sur pain baguette. Je sais qu’ils mettent de la mayonnaise, mais quoi d’autre?

Cette case est fabriquée à côté de la route, les portes sont en rideaux et il y a presque toujours de l’eau qui bout dans une marmite sur le feu, le vrai feu de bois.

L’incomparable est dans le service personnalisé. Vous ne trouverez rien de semblable au Québec, surtout pour 40¢.

Pourquoi je suis allé au Tim Hortons d'Ayorou

Pourquoi je suis allé au Tim Horton’s d’Ayorou?

Pour prendre ma dose de caféine. Logique non!
Est-ce que j’ai gardé l’habitude de mes parents de partir sur des Nowhere, au point d’aller prendre un café à Latuque… depuis Montréal et revenir.
Non.
Je suis allé explorer ce qui correspond à une ville selon les critères nigériens.
J’ai fait trois fois le tour à pied en deux jours, à quelle ville québécoise est-ce que je peux comparer cela?
Envoyez vos suggestions, cliquez sur « commentaire ».

J’ai pris le bus, cette fois j’avais réservé ma place à l’avance dans un bus un peu plus gros.
Ainsi, en « ville » je devais marcher où que j’aille.
J’ai voulu voir quelle genre de maison on y trouve,
Quelle genre de maison on y trouvera pour y déménager et y commencer un travail régional.
Nous aurons notre propre « Ma Maison Rona »!

Un petit look western

Malgré des conditions difficiles, nous aurons de nombreux avantages.
Nous serons à proximité des populations dans le besoin.
Nous aurons une presque immersion dans la langue tamasheq.
Nous serons dans un contexte calme, pas de trafic.

Nous aurons aussi d’énormes défis : peu d’électricité, que de 16h à minuit, ( nous devrons acheter une génératrice). Pas d’eau courante.

Mais nous aurons le Fleuve Niger.
Et qui sait, des animaux.
Certainement un jardin.

Sur le fleuve Niger

Nous osons faire ce déménagement parce que nous aimons les Touaregs, nous avons aussi foi en Notre Seigneur Jésus et nous serons mieux situés autant pour servir Dieu que les Touaregs.

Toutefois, nous gardons toujours un pied dans la capitale Niamey pour s’y réfugier les jours trop chauds et écrasants.

Nous déménagerons au prochain mois d’août.
D’ici là nous y irons pour préparer notre installation.

Un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour les Marineau,
pour l’humanité, on verra plus tard!

Ciao
Daniel