18 décembre, 2012

Survivalistes

La fausse fin du monde approche.  Mais il y a beaucoup de films ou de livres qui la prennent comme thème ou plutôt comme contexte.
Or, j'ai entendu à la radio des entrevues avec des "survivalistes".  Il s'agit de gens qui se préparent pour une catastrophe.  Ils stockent des provisions pour un minimum de trois mois.  Ils envisagent toutes les possibilités négatives.
J'ai souvent entendu des gens adeptes de ce style de vie.  Un homme m'a raconté qu'il a grandi dans une secte et que sa famille attendait la fin du monde (vers 1970).  Il se rappelait que le plancher pliait sous le poids des caisses de conserves.  Naturellement, si vous êtes bien préparés et que vos voisins ne le sont pas, vous aurez à défendre vos réserves.  Donc, il vous faudra une arme.  Au Niger, beaucoup de blancs vivent aujourd'hui comme cela pour la vie normale.  Ils sont autonomes et autosuffisants.
Néanmoins, au Niger, je me disais que si la fin du monde arrivait, les Nigériens ne se rendraient compte de rien.  La vie continuerait.  En fait, les habitants du Tiers et du Quart Monde sont les mieux préparés.  Ils sont solidaires.  En effet, la meilleure manière de survivre c'est de devenir solidaire avec ses voisins, sa famille et avec les inconnus.
Un Chrétien me décrivait l'importance de se préparer à la fin du monde, quelle qu'elle soit, à la manière des survivalistes.  J'ai alors tenté de l'amener sur le terrain du discours de Jésus: "Aime ton prochain", "Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis".  Dans ce discours, survivre ne peut pas dépendre de l'égoïsme, mais dans le partage, celui des biens et celui des malheurs.  "Riez avec ceux qui rient, pleurez avec ceux qui pleurent."
La survie ne réside pas dans l'isolement et l'individualisme.  
La survie se trouve dans les autres, dans l'amour qui pousse à la solidarité et à l'entraide.  Dans l'amour qui accepte aussi la solidarité et l'aide des autres pour nous.  C'est peut-être cela que les survivalistes refusent, d'être aidés.

En attendant la fin du monde!

Daniel 

Aucun commentaire: