13 juillet, 2013

La chaleur du Niger

Je suis bien arrivé au Niger.
Je dors là où nos meubles sont entreposés. Je n'ai ni électricité, ni eau courante. Mais j'ai un ciel clair, des milliers d'étoiles et des amis qui m'accueillent.
Ce qui peut être exaspérant en Afrique est que tout est lent ou à un rythme humain. Au regard de mon livre la 25e heure, ce n'est pas une bonne machine. Et je prends conscience de la mentalité de machine en moi.
Mon temps est terminé au cyber café.
Je vous reviens plus tard.

Daniel M.
en Afrique :)

Aucun commentaire: